6 éléments à vérifier dans un contrat d'assurance habitation

Dégât des eaux, cambriolage, tempête, incendie… De nombreux sinistres peuvent endommager le domicile. Afin de se couvrir au maximum et d’obtenir un dédommagement en cas de dégât, il est indispensable de souscrire un contrat d’assurance habitation. Avant de signer, certaines clauses sont à vérifier afin d’adhérer à un contrat pleinement adapté à sa situation personnelle.

Vérifier les garanties de son contrat d’assurance habitation

La garantie primordiale à vérifier concerne les dégâts qui peuvent survenir. D’une dégradation partielle à une destruction totale, il faut adapter les garanties de son contrat d’assurance habitation aux caractéristiques de l’immeuble ou aux risques naturels de sa région.

Le montant de la franchise

C’est un point impératif à contrôler car le tarif de la franchise correspond à la somme qui sera à la charge du souscripteur en cas de sinistre. Généralement, plus la franchise est élevée, plus le montant minimum à régler en cas de dégât est important et moins le contrat est cher. Parfois, ce montant est négociable.

La prise en charge par la responsabilité civile

La responsabilité civile dédommage des tiers qui ont subi des dégâts. Les conditions d’application sont à vérifier afin de limiter les frais en cas d’incident. Plus précisément, il faut contrôler le nombre de personnes prises en charge, les franchises, ainsi que les limites des garanties prévues.

La garantie protection juridique

Le plus souvent, la garantie protection juridique est proposée à l’assuré. Si ce n’est pas le cas, il ne faut pas hésiter à la réclamer car elle peut s’avérer précieuse si vous devez défendre vos intérêts devant la justice. Elle permet de faire valoir ses droits suite à un sinistre ou à un préjudice subi avec une tierce personne.

La valeur des biens immobiliers

Ils constituent la majeure partie du capital couvert dans le contrat d’assurance habitation classique. Il est recommandé d’assurer la totalité de ses biens pour ne rien payer en cas de sinistre. La valeur du mobilier est notamment jugée selon sa vétusté. Généralement, lorsque l’électroménager est haut de gamme ou neuf, il est préférable de prendre une option adaptée. Vérifiez qu’il n’y a pas de limitation du montant remboursable si vous êtes propriétaire.

Pour les locataires, une obligation légale

Lors de l’approbation du bail, une attestation d’assurance multirisque habitation doit obligatoirement être transmise au propriétaire. Cette assurance couvre tous les sinistres : catastrophes naturelles, foudre, explosion, bris de glace, vol, etc.

Pour éviter de dépenser des sommes conséquentes lors d’un sinistre, il faut donc vérifier les éléments rassemblés dans le contrat d’assurance habitation. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter directement l’assureur pour obtenir de plus amples informations.